AVC – Vingt secondes et tout bascule ! / M.-P. Fayt Davin – Episode 16

CHAPITRE 16

Le jeudi 13 février 2003, à 13 heures, un accident vasculaire cérébral me frappe de plein fouet.
En quelques secondes, je ne peux ni parler, ni écrire, ni manger, ni voir, ni marcher, ni… ni…

Quelques minutes avant, je suis en train de raconter un cauchemar, datant de trois jours. Ce cauchemar m’obsède. L’étang dans lequel, très lentement, ma voiture s’enlise, je me sens piégée, j’étouffe. Je ne vois pas d’issue. Je ne souffre pas mais accepter de mourir, là, maintenant, et de cette manière, m’est insupportable. Dans mon rêve, une sorte de conscience recherche la solution. Tous mes sens sont, eux, en éveil. Je me vois très calme, malgré un si grand remue-ménage interne. Je me réveille en sueur, stupéfaite par l’intensité de ma terreur.
Il y a plus de dix ans… et ce cauchemar me poursuit encore…

Dromadaire

De nature prudente, j’ai écrit ce livre à tâtons, pour révéler mes impressions et l’évolution de mon état.

Depuis mon traumatisme, dans ma façon de parler, dans mes écrits, comme dans mes gestes de la vie quotidienne, je saute souvent du cop à l’âne.

Ce livre est l’aboutissement d’une réflexion longue. Je suis devenue handicapée alors que mes filles n’avaient que trois et six ans.

Dromadaire

Le jeudi 13 février 2003, à 13 heures, un accident vasculaire cérébral me frappe de plein fouet. S’ensuivront un mois et demi à l’hôpital, dix mois en centre de revalidation.

Le mercredi 4 février 2004, j’ai pu regagner mon « chez moi », à Schaerbeek, prête à affronter une vie nouvelle, semée d’embûches.

Ce livre, ou ma bouteille à la mer.

Je vivrai encore pas mal d’années… Ne m’oubliez pas. La pensée est forte. Pensez à moi…

A suivre…