Systèmes graphiques

2) SYSTEMES GRAPHIQUES (monosémique ou polysémique)

MONOSEMIE :

Un dessin, une représentation graphique = une signification Cahier de Communication de plusieurs pages Définition : Tout système de communication utilisé à base de graphisme et dont chaque représentation graphique a une signification unique.

Quelques exemples de systèmes graphiques : ( pour voir de belles illustrations, allez sur le site www.isaac.com (pictogrammes)

  • Sicom ( +/- 82 images concrètes et précises )
  • Pic (+/- 400 pictogrammes conçus pour personnes handicapées mentales) – Com une image (images naïves et simples)
  • C.A.P. (Communiquer et Apprendre par Pictogrammes, +/- 1500 pictogrammes)
  • Beta (+/-1500 dessins très concrets)
  • Bliss (+/- 100 symboles de base avec lesquels ont été créés plus de 3.000 symboles standards. Langue à part entière, utilisée internationalement. Possibilité de créer de nouveaux mots à l’infini !
  • Pick & Stick
  • Parler Picto
  • Picto
  • Graech Bailly
  • Boutique aux Pictogrammes
  • Makaton ( images qui sont utilisées en association avec des gestes)
  • Axelia
  • Sclera
  • Rebus
  • ….etc ……

Points forts de ces systèmes :

  • Soutien visuel
  • Plus fin, plus précis comme communication
  • Possibilité de communiquer à distance (lettre)

Points faibles de ces systèmes :

  • Moins spontané
  • Exige de bonnes capacités visuelles et mentales

POLYSEMIE :

Un dessin, une représentation graphique = plusieurs significations (par un système d’associations de 2 à 3 dessins) Tableau de Communication constitué d’une page unique Définition : Tout système de communication utilisé à base de graphisme et dont chaque représentation graphique peut avoir plusieurs significations en fonction de son association avec 1 ou 2 autres images.

Quelques exemples de systèmes graphiques :

  • MINSPEAK
  • BLISS
  •  …. ????….

Points forts de ces systèmes :

  • Page unique avec maximum 120 dessins.
  • Grâce aux associations, grande possibilité de création de messages à partir d’un nombre limité d’images.
  • Automatisation motrice du système beaucoup plus rapide, images toujours à la même place
  • Communication plus rapide que les autres systèmes
  • Communication très fine, très précise

Points faibles de ces systèmes :

  • Exige un excellent niveau mental
  • Exige une excellente mémoire visuelle
  • Il est préférable de savoir pointer afin d’avoir un accès direct (voir résumé des accès)