AAC ?

AAC  sont les abréviations pour “  Augmentative & Alternative Communication”

C’est la dénomination internationale pour toutes les aides de communication. De cahier à images jusqu’à un système complet de communication, software et appareils. Une Communication Alternative et Augmentative est chaque forme de communication (excepté la communication orale) qui remplace ou aide la communication orale d’une personne qui n’a jamais su parler ou qui n’a plus la capacité de parler. Notre but est d’evaluer les capacités résiduelles afin d’établir quelle aide AAC serait appropriée pour pouvoir communiquer de manière, si possible, autonome. La Communication est indispensable pour chacun afin d’avoir une vie sociale. Pourvoir communiquer par le langage oral nous parait tellement normale jusqu’à ce qu’à un certain moment  un événement indépendant de notre volonté nous empêche d’un coup de pouvoir communiquer.  Plusieurs      Methodes    .         Un        But     :  Communiquer

Ce résumé sur la Communication Alternative et Augmentative est le résultat de 15 ans d’expériences pratiques. Son but est d’aider toute personne en recherche d’informations sur la Communication Alternative et Augmentative. Notre travail est principalement sur le terrain et nous savons que le domaine de la Communication Alternative et Augmentative s’étend de plus en plus et que les technologies évoluent très rapidement. Notre souhait est de proposer des pistes et de tenter de créer des liens entre toute association qui travaille dans le domaine de la Communication Alternative et Augmentative. Bon cheminement à chacun – chacune et n’hésitez pas à nous contacter  car toute information complémentaire est la bienvenue !!! Les systèmes de Communication AAC peuvent être divisés en 3 groupes: -         A) SYSTEMES GESTUELS -         B) SYSTEMES GRAPHIQUES ( monosémique ou polysémique ) -         C) SYSTEMES ALPHABETIQUES

SYSTEMES DE COMMUNICATION ALTERNATIVE et AUGMENTATIVE

A) SYSTEMES GESTUELS Définition : Tout système de communication par gestes. Quelques exemples  de systèmes gestuels : -     Les gestes naturels -         Amer Ind ( s’inspire d’une communication gestuelle de tributs améridiennes -         Français Signé ( chaque mot de la phrase est représenté) -         Langage des Signes ( Utilisé par les personnes sourdes, structuration différente du langage oral) -         Mains Animées (Montréal) -         Smog ( utilisé du côté flamand) -         Sezame ( créé pour aider des personnes handicapées mentales) -         Coghamo (Sezame adapté pour les personnes handicapées motrices) -         Makaton ( gestes associés à des images) -         ……. Etc….

Points points forts de ces systèmes:

- C’est à portée de main, toujours disponible.

- C’est un systèpe utilisé au départ spontanément par toute personne en difficulté d’oralisatio

Points faibles de ces systèmes :

- Il faut une bonne motricité fine. – Le partenaire de la communication doit connaître la signification des gestes.

B) SYSTEMES GRAPHIQUES ( monosémique ou polysémique )

MONOSEMIE  -    Un dessin, une représentation graphique = une signification

                            -   Cahier de Communication de plusieurs pages

Définition : Tout système de communication utilisé à base de graphisme et dont chaque représentation graphique a une signification unique.

Quelques exemples  de systèmes graphiques : ( pour voir de belles illustrations, allez sur le site www.isaac.com  (pictogrammes) -         Sicom ( +/- 82 images concrètes et précises          ) -         Pic (+/- 400 pictogrammes conçus pour personnes handicapées mentales) -         Com une image (images naïves et simples) -         C.A.P. (Communiquer et Apprendre par Pictogrammes, +/- 1500 pictogrammes) -         Beta (+/-1500 dessins très concrets) -         Bliss (+/- 100 symboles de base avec lesquels ont été créés plus de 3.000 symboles standards.

       langue à part entière,     utiliséeinternationalement. possibilité  de créer de nouveaux mots à l’infini !) -         Pick & Stick -         Parler Picto -         Picto -         Graech Bailly -         Boutique aux Pictogrammes -         Makaton ( images qui sont utilisées en association avec des gestes) -         Axelia -         Sclera -         Rebus -         ….etc ……

Points forts de ces systèmes : –     Soutien visuel -         Plus fin, plus précis comme communication -         Possibilité de communiquer à distance (lettre)

Points faibles de ces systèmes : –   Moins spontané -   Exige de bonnes capacités visuelles et mentales

POLYSEMIE   -      un dessin, une représentation graphique = plusieurs significations

                                      (par un système d’associations de 2 à 3 dessins

               -     Tableau de Communication constitué d’une  page unique

Définition :        Tout système de communication utilisé à base de graphisme et dont chaque représentation graphique peut avoir plusieurs   significations en fonction de son association avec 1 ou 2 autres images.

Quelques exemples  de systèmes graphiques : -         BLISS -         MINSPEAK -          …. ????….

Points forts de ces systèmes : -    Page unique avec maximum 120 dessins. -   Grâce aux associations, grande possibilité de création de messages à partir d’un nombre limité d’images. -   Automatisation motrice du système beaucoup plus rapide, images toujours à la même place -   Communication plus rapide que les autres systèmes -   Communication très fine, très précise

Points faibles de ces systèmes : –  Exige un excellent niveau mental -  Exige une excellente mémoire visuelle -  Il est préférable de savoir pointer afin d’avoir un accès direct ( voir résumé des accès)

C) SYSTEMES ALPHABETIQUES

Définition : Tout système de communication utilisé à base des lettres de l’alphabet

Quelques exemples  de systèmes alphabétiques : -   Braille (alfabet utilisé par les personnes malvoyantes) -   Alphabet Gestuel ( utilisé par les sourds) -    Par-le-si-lab  ( association de syllabes pour transmettre un message) –  Alphabet ( l’alphabet classique imprimé sur une feuille cartonnée)

Points forts de ces systèmes : – Communication fine et précise – Communication à distance possible (lettre), sauf pour l’alphabet gestuel. – Composition de messages illimitée

Points faibles de ces systèmes : – Exige d’excellentes compétences mentales. – Capacité à lire et à écrire – très lent ( souvent soutenu par une prédiction de mots à disponibilité)